Le président

Notre Sensei à l’honneur,
allier boulot et hobby, la recette du bonheur

sensei honneur 1

sensei honneur 1
Après une formation intensive à la Section GBH de l’Ecole Fédérale de Police à Etterbeek, notre sensei, directeur à l’Administration des douanes et accises, est officiellement breveté comme moniteur de self-défense au sein de cette administration. Dès le 19 avril 2006, il entraînera le personnel des services actifs (brigades motorisées et services des recherches) à la caserne du 2e Bataillon Commando de Flawinnes.

PARCOURS D’UN INSTRUCTEUR
(Jean-Louis WEYLAND)

jl-parcours35 ans séparent ces deux photos.

C’est en effet en 1968 que j’ai tâté pour la première fois du judo à l’Institut Sainte-Marie à Arlon, avec Monsieur Puttars.

C’est toutefois en 1971 que j’ai réellement découvert le judo / ju-jutsu au Judo-Club de Stockem avec Maître Jacques QUERO, professeur français diplômé d’Etat, pour lequel j’ai conservé beaucoup d’admiration. Ses cours comportaient une heure de judo et une demi-heure de ju-jutsu. Inutile de vous dire que c’est surtout pour cette demi-heure de ju-jutsu que je foulais le tatami.

En 1973, grâce aux résultats que j’obtiens au cours des compétitions provinciales et nationales de judo, la Commission Sportive de la Ligue Belge de Judo m’invite aux entraînements régionaux et nationaux où se réunissent les meilleurs judokas.

En raison d’obligations professionnelles qui m’amènent successivement à Liège et à Bruxelles, je délaisse très tôt la compétition judo qui ne correspond pas réellement à mon idéal martial et je m’initie successivement à d’autres disciplines dans des clubs liégeois et bruxellois.

Installé à Rebecq au début des années 90, je m’inscris au club de judo/ju-jutsu « Le Saule » à Clabecq où je m’entraîne sous la direction de M. Richard ROSE, qui me prépare à l’examen de ceinture noire 1er dan de ju-jutsu. Le 28 novembre 1992, je passe avec succès l’examen de 1er dan de ju-jutsu devant la Commission des grades de la Ligue Francophone de Judo et je suis admis au sein du Collège des ceintures noires de Belgique.

Désireux de parfaire mes connaissances et ma technique, je rejoins, en novembre 1996, le Yawara Club Jiu-Jitsu à Hennuyères où MM. Jean PRINS et Jean-Pierre HASEY m’enseignent les techniques d’un ju-jutsu axé avant tout sur l’art des luxations. J’obtiens mon 2e dan de ju-jutsu le 15 janvier 1997.

Titulaire d’un 1er kyu en judo, d’un 1er dan de jo-jutsu, d’un 2e dan d’aïki-jutsu et d’un 2e dan de ju-jutsu, je décide, en 1999, d’ouvrir ma propre école et c’est ainsi que le JU-JUTSU REBECQ voit le jour.

3e dan de ju-jutsu depuis le 30 janvier 2001, diplômé du Japon le 19 octobre 2002 par la Daï Nippon Butoku Kaï à Kyoto, je poursuis ma Voie tout en transmettant à mes élèves le « savoir » accumulé au cours de mes années de pratique et de recherche, pour qu’à leur tour ils puissent un jour l’enseigner à d’autres dans le respect de nos valeurs.